MES REFERENCES

Publié le par yvon averous

Baignant dans l'univers du golf depuis plus de 20 ans, j'ai, en matière de joueurs, quelques préférence. Mes premiers souvenirs de joueurs professionnels, sont ceux de jack nicklaus. Notamment, lors de sa dernière victoire aux masters en 1986, âgé de 46 ans. Un des rares dont les statistiques résistent à celles de tiger woods: 6 masters, 4 U.S. open, 3 british open et 5 USPGA. Joueur au swing aussi puissant que précis mais qui a souvent été en difficultés avec son putting. J'aime son swing unique mais ce que j'apprécie surtout chez lui, c'est son caractère de battant, un véritable compétiteur.

 

Le deuxième joueur qui m'a marqué est l'espagnol severiano ballesteros. Il est une exception dans le monde du golf professionnel, joueur singulier, très talentueux, capable du meilleur, voire de l'inimaginable, mais aussi capable du pire. Ballesteros est un golfeur inné, au sens où son jeu reposait uniquement sur les sensations et sur l'instinct. Vainqueur de 2 masters et 3 british open, sa fin de carrière est un peu gâchée par de nombreux yips et de nombreuses blessures sans savoir lequel est la conséquence de l'autre. J'aime chez lui la faculté qu'il a d'effectuer des coups dont lui seul a le secret et qui lui permet souvent de rattraper le coup précédent qui l'avait mis en difficulté, mais aussi son caractère explosif et son panache.

Et enfin, le dernier joueur qui a marqué mes souvenirs golfiques, est l'australien greg norman. Je trouve que son swing est parfait, aussi bien sur le plan de la technique que sur le plan du rythme. C'est l'un des plus grands cogneurs. Malgré ses deux seules victoires en majeur, il a joué de beaucoup de malchance et aurait mérité un palmarès plus fourni.

Mais, comme vous avez pu le constater dans mes articles précédents, ma première référence reste à mes yeux, tiger woods.

 


Commenter cet article

Annie 10/11/2006 17:08

un petit coucou en passant

gervaud 09/11/2006 19:29

Vois-tu des écureuils dans les sous bois? Bon golf.